Cœur de village

Alors qu’était menée une consultation de Maîtrise d’œuvre pour l’opération Cœur de Village, désormais attribuée, j’avais commencé une réflexion et effectué des propositions pour son aménagement.

N’ayant pas été mandaté pour le projet, je partage mes réflexions et propositions.

à suivre…

 

Comment se situe Montcuq en Quercy Blanc ?

Un village entre Cahors et Moissac/Valence d’Agen, axe principal, à la bifurcation de l’axe transversal Castelnau-Montratier – Puy L’Evèque.

La route départementale a été déviée il y a bien longtemps pour éviter le bourg.

Mais l’axe transversal, desserte locale, traverse toujours le bourg.

Cette traversée, couplée à l’accessibilité du centre bourg, contribue à la dynamique économique du village. La concurrence des bourgs similaires ( Lauzerte 10 minutes, Castelnau-Montratier, Prayssac et Puy L’Evèque 25 minutes ) et des villes moyennes ( Cahors 25 minutes, Moissac ( 35 minutes ) et Montauban (50 minutes) se fait de plus en plus sentir avec l’amélioration des routes et l’agrandissement des distances parcourues quotidiennement pour le travail.

Suivant les règles modernes de circulation, le bourg risque ne plus être traversé par un axe de communcation, ne serait-ce que secondaire.

 

Aujourd’hui l’urbaniste se doit de consolider la traversée du village pour maintenir la vie de son centre bourg.

Toujours sur le journal

Saint-Paul-de-Loubressac. Quand la paille fait école

Publié le 21/04/2014 à 03:49

Claude Pouget (à g), maire, et le maître d'œuvre Boris Burzio visitent ici l'extension de l'école.

Claude Pouget (à g), maire, et le maître d’œuvre Boris Burzio visitent ici l’extension de l’école.

Mardi 22 avril, des élus visiteront, sous l’égide de Quercy-Energies, un équipement en voie d’achèvement relatif à l’extension de l’école élémentaire à Saint-Paul-de-Loubressac. La construction de ce bâtiment isolé en paille est bien avancée, depuis l’assemblage ces jours-ci des murs et du toit. Il a été lauréat en 2011 de «Bâtiment économe».

Il se dresse désormais de plain-pied à quelques mètres de l’école actuelle qui, elle, participera du pôle éducatif regroupé dédié à accueillir les enfants. Le nouveau bâtiment abritera deux salles de classe bientôt opérationnelles.

Les dernières opérations auront nécessité le déploiement d’un engin de levage télescopique perfectionné, télécommandé par le charpentier Gardes. Une rencontre conviviale avait été organisée alors par l’architecte Boris Burzio, maître d’œuvre, en présence de protagonistes du chantier. La mairie maître d’ouvrage était représentée par plusieurs élus dont Jacques Périé, ancien maire, et son successeur Claude Pouget.

La Dépêche du Midi

Un air de printemps, ce 22 avril

L’Agence  QUERCY ENERGIE, pour la première animation de l’année, vous propose de participer à un test à l’air sur un bâtiment de grand volume de visiter le chantier de l’école de Saint Paul de Loubressac.

A quoi sert le test à l’air des bâtiments et comment est-il réalisé ? Ce sont à ces questions que l’animation du 22 avril, à 10h30 à la salle des fêtes de Lalbenque, vous propose de répondre.

Qu’est que l’étanchéité à l’air ?

L’isolation est le bon moyen de limiter la fuite des calories de l’enveloppe du bâtiment, mais, pour être vraiment efficace, elle doit être continue. Ceci nécessite une mise en œuvre parfaite de manière à éliminer les micro-fuites d’air aux différentes jonctions (sol-murs, murs-plafond), ainsi que celles au contact de l’isolant avec d’autres éléments de construction (huisseries-murs, passages des gaines et tuyaux). Étancher un bâtiment consiste à éliminer toutes ces fuites d’air parasites au travers de l’enveloppe, ce résultat reposant sur une méthode d’intervention et de nouveaux matériaux comme les membranes, les scotchs d’étanchéité et des enduits spéciaux, qui ont fait leur apparition sur les chantiers.

Dans la nouvelle réglementation thermique (RT 2012) pour les bâtiments neufs, l’étanchéité à l’air fait l’objet d’un contrôle qui détermine la performance du logement, une machine, « la porte soufflante », obture une ouverture existante à l’aide d’une installation modulable équipée d’un ou de deux ventilateurs pilotés par ordinateur. Le dispositif met progressivement le bâtiment en dépression permettant ainsi de mesurer le flux d’air entre l’intérieur et l’extérieur de l’enveloppe de la construction.

L’étanchéité à l’air est un indicateur de performance qui se traduit dans la réglementation thermique – RT 2012

Cette réglementation est applicable depuis le 28 octobre 2011 pour les bâtiments collectifs, et depuis le 1e janvier 2013 pour la maison individuelle. Elle s’appuie sur 3 types de calculs qui définissent la performance du bâtiment : le Bbio (Besoin Bioclimatique)/Bbio max pour la conception bioclimatique, le Cep (Consommation en Énergie Primaire)/Cepmax pour qualifier une consommation maximale au m2 du bâtiment en énergie primaire, et le coefficient Tic (Température Intérieure Conventionnelle )/Tic max caractérisant la réponse au problème spécifique de la température d’été et de la surchauffe de la construction.

Au-delà de ces principes fondamentaux des exigences de moyen sont posés, comme l’étanchéité à l’air qui est un indicateur du résultat de performance de la construction, et de sa capacité à répondre aux obligations de consommation au m2.

Cette étanchéité à l’air possède une méthode réglementaire de contrôle définit par une mesure exprimée en m3/heure/ m2 pour une pression d’air de 4 Pascals (pression moyenne habituelle entre l’intérieur et l’extérieur du bâtiment), qui prend en compte l’ensemble des parois extérieures hors plancher bas. Le maximum sera de 1 m3/h/ m2 pour les bâtiments collectifs et de 0,6 m3/h/ m2 pour la maison individuelle.

La réhabilitation des bâtiments existants peut s’inspirer de ces règles de conception et de mise en œuvre pour améliorer grandement ses performances lors des travaux de restauration, l’étanchéité à l’air après le défaut d’isolation s’avére être la première cause de dégradation des performances thermiques d’un bâti.

 

 

Le déroulé du test à l’air

Le test se déroulera en matinée à Lalbenque, dans un bâtiment de grand volume recevant du public.

– 10h30 Accueil par M. Le Maire à la salle des fêtes de Lalbenque

– Conférence d’introduction par Julien Caillé, Quercy Energies :

¤ Contexte et enjeux des consommations d’énergie du bâti,

¤ Approche économique de l’efficacité énergétique

 

– Test in situ et explications par Gwendal Lecomte Expertise

¤ Infiltrométrie : définition et pratiques,

¤ Démonstration (réalisation d’un test réel sur la salle) et explications

Pour un complément d’information contactez Christophe Damay : christophe.damay@quercy-energies.fr

ICI Plaquette d’information téléchargeable

Saint Paul : une aide miraculeuse des Clowns Municipiô

Avec l’aide précieuse des Clowns Municipiô ( https://www.facebook.com/lesclownsmunicipo?fref=ts )

2014-04-08_16-55-06_P1250089 (1280x960)

Tout est commandé à distance, l’homme qui commande l’homme qui commande la machine.

2014-04-08_16-56-45_P1250090 (1280x960)

Après une bonne journée de travail physique, il est temps d’un petit cours de théâtre pour s’évader les esprits.

2014-04-08_17-48-44_P1250108 (1280x853)